Faites ce test pour comprendre pourquoi vous ne parvenez pas à perdre du poids

 

Chère lectrice,
Cher lecteur,Voici le test qui aurait évité à ma mère de passer à deux doigts de la mort.Comme tout le monde, elle considérait qu’il est normal de prendre du poids avec l’âge – « les kilos du bonheur » comme elle disait.

Elle ne s’est pas inquiétée alors que sa prise de poids trahissait un problème de santé grave.

Il fallut qu’elle atterrisse à l’hôpital, que le médecin nous demande de faire nos adieux, puis qu’elle soit sauvée in extremis, pour qu’elle réalise que son surpoids aurait dû l’inquiéter.

Si elle avait pu avoir accès à ce questionnaire, nous n’aurions pas eu à nous imaginer devant son cercueil.

Annonce spéciale


Maladie de Lyme : ne soyez pas le prochain !

L’hiver 2016-2017 a été exceptionnellement doux. Les tiques ont pu proliférer partout en Europe. Les autorités sont dépassées. Les malades cherchent désespérement le spécialiste qui voudra bien reconnaître leur mal et prescrire le traitement adapté.

Vous devez à tout prix éviter d’être infecté. Or la plupart des personnes se font piquer pendant les vacances d’été. Pour apprendre à vous défendre seul, cliquez ici.

 Suite de la lettre de ce jour :

Le questionnaire du Dr. Hyman : 8 questions qui vous révèlent pourquoi vous ne réussissez pas à perdre du poids

Le Dr. Mark Hyman est catégorique :

Vous pouvez faire tous les régimes que vous voulez…

Vous pouvez vous épuiser à la salle de gym…

Vous ne parviendrez pas à perdre vos kilos durablement si vous ne réglez pas certains déséquilibres silencieux (hormones, etc.). Car ces déséquilibres peuvent vous pousser à manger beaucoup trop.

Si vous ne parvenez pas à perdre de poids alors que tous les éléments devraient être réunis, le test suivant devrait vous aider.

C’est un petit questionnaire qui vous aidera à identifier les déséquilibres potentiels qui vous empêchent de perdre du poids.

Avez-vous souvent froid alors que les autres autour de vous se sentent bien ?

Oui. Voir réponse ci-dessous.

Non. Surveillez bien vos messages. Vous recevrez la question suivante dans les prochains jours.

Vous avez répondu « oui »

Vous devriez surveiller votre thyroïde

Avoir froid alors que la température est normale est un signe typique d’hypothyroïdie.

À peine 50 % des personnes atteintes d’hypothyroïdie le savent [1].

L’une des conséquences de l’hypothyroïdie est de ralentir votre métabolisme – fortement.

Autrement dit, au lieu de brûler les calories, vous les accumulez [2]. C’est pourquoi vous prenez si facilement du poids.

Et si vous entamez un régime, les résultats seront peu visibles, voire nuls.

Les autres symptômes de l’hypothyroïdie sont :

  • La fatigue permanente
  • L’irritabilité
  • Les cheveux secs
  • La peau sèche
  • Les crampes musculaires
  • Une mauvaise mémoire [3], [4]

Voici le profil des personnes touchées par la frilosité

Le groupe le plus susceptible de souffrir d’hypothyroïdie sont les femmes dans la cinquantaine (ce qui n’exclut pas les hommes et les enfants) [5].

Si vous avez ces symptômes, consultez un médecin et demandez à faire un dépistage de la thyroïdie. Le principal test consiste à mesure votre TSH – thyréostimuline.

Le rôle de la TSH est de faire savoir à la glande thyroïde que vous avez besoin de plus d’hormones thyroïdiennes :

  • T3 = triiodothyronine
  • T4 = thyroxine

Si votre TSH est élevée, c’est le signe que votre thyroïde ne fournit pas les quantités d’hormones demandées.

Pourquoi les médecins se trompent sur le traitement de la thyroïde

Beaucoup de médecins s’arrêteront ici, et ne conduiront pas de tests supplémentaires, déplore le Dr Aviva Romm, une spécialiste en médecin intégrative formée à l’Université de Yale.

Une TSH élevée : ils vous prescrivent des hormones thyroïdiennes de remplacement.

Une TSH basse : ils penseront que votre problème n’est pas lié à la thyroïde.

Il ne faut pas en rester au test de TSH. Vous devez dire à votre médecin de vous prescrire un panel complet pour la détection des maladies thyroïdiennes [6]. S’il refuse, allez voir un autre médecin plus compréhensif, explique Dr Romm [7]. Cela peut vous économiser des années en mauvaise santé à cause d’un mauvais diagnostic.

4 solutions naturelles aux problèmes de thyroïde

Une fois que vous êtes certain d’avoir un dysfonctionnement de la thyroïde, vous pouvez vous orienter vers ces solutions :

  • Ne mangez pas de légumes crucifères crus. Le chou, le brocoli, le chou-fleur, le chou kale… contiennent naturellement des agents goitrogènes. Ils peuvent gêner la synthèse d’hormones thyroïdiennes et faire grossir votre glande thyroïde (d’où l’apparition d’un goître).
  • Faites cet exercice de yoga tous les jours. D’après le Dr Weil, la posture de la chandelle appelée Sarvangasana améliore le fonctionnement de la thyroïde [8].- Installez une à deux couvertures pliées en deux.
    – Allongé sur le dos, mettez les épaules au bord de la couverture, la tête sur le sol, et la nuque libre (on doit pouvoir passer la largeur d’un doigt entre le sol et la nuque).
    – Les deux jambes ensemble, sur une inspiration, pliez les genoux et montez le bassin.
    – Portez vos mains vers les épaules, en resserrant bien les coudes, tendez sans tension vos jambes ensemble vers le plafond.
    – Vous pouvez garder cette position 5 minutes par jour. Arrêtez-vous dès que cela devient trop inconfortable.
    Nota Bene : Ne tournez jamais la tête sur le côté une fois en position [9].
  • Prenez ces deux compléments alimentaires. Le Dr Weil cite deux compléments qui assistent la thyroïde : la vitamine D3 et l’huile de poisson riche en oméga-3 [10].Prenez au moins 5000 UI de vitamine D3 par jour et 2 grammes d’huile de poisson oméga-3.
  • Surveillez vos apports en nutriments essentiels. Le Dr Deborah Gordon a aidé des centaines de patients à soigner leur thyroïde et à perdre du poids. Elle est spécialisée en médecine intégrative (une alliance de la médecine conventionnelle et des médecines alternatives).Dr Gordon explique que l’iode et le sélénium sont des nutriments essentiels pour la thyroïde.Pour l’iode, assurez-vous de manger des algues, d’avoir un sel de table enrichi en iode ou de prendre un complément.

    On trouve du sélénium dans les aliments suivants : les noix du Brésil, les graines de tournesol, le saumon sauvage, le bœuf, les champignons et les oignons.

Essayez ces 4 solutions naturelles pendant 3 mois. Si vous ne voyez aucun changement – perte de poids, augmentation de vos niveaux d’énergie – allez consulter votre médecin. Vous avez probablement besoin d’un sérieux traitement aux hormones thyroïdiennes de remplacement.

J’espère que ces conseils pourront vous aider, vous-même ou un proche.

Bien à vous,

Eric Müller

PS : Voici le questionnaire complet du Dr. Hyman que nous traiterons au fur et à mesure :

  1. Avez-vous souvent froid alors que les autres autour de vous se sentent bien ? (aujourd’hui)
  2. Avez-vous la peau sèche et les cheveux cassants ? (suivant)
  3. Mangez-vous la plupart de vos repas devant la télé, en lisant, ou en surfant sur le net ?
  4. Est-ce que vous prenez du poids alors que vous mangez la même chose que votre entourage qui reste mince ?
  5. Prenez-vous souvent de l’eau en bouteille ou de la nourriture en conserve ?
  6. Vous arrive-t-il de suer du front (ou du crâne) alors qu’il ne fait pas chaud et que vous n’avez pas fait d’exercice physique ?
  7. Si vous êtes un homme : avez-vous pris du ventre tout en observant une baisse de votre libido ?
  8. Si vous êtes une femme : avez-vous des cycles menstruels irréguliers ainsi qu’une pilosité importante sur le visage et le corps ?

Surveillez bien votre messagerie.



Publicités
:

Vieillir n’est pas une fatalité : Perdre des muscles, attraper de l’embonpoint, voir apparaître les rides et les cheveux gris, perdre la mémoire, souffrir de fuites urinaires et ne plus savoir marcher, cela n’est pas inévitable ! Découvrez les solutions naturelles, efficaces et prouvées scientifiquement qui permettent d’atténuer ou d’inverser le vieillissement.
Arthrose : A condition d’ouvrir son esprit, les résultats de l’approche énergétique contre l’arthrose peuvent être STUPEFIANTS. Et littéralement changer la vie des personnes qui souffrent de douleurs articulaires.Rendez-vous ici pour en savoir plus.

Un trésor caché dans votre jardin : Durant des millénaires, nos ancêtres se sont soignés et guéris avec les remèdes naturels fournis par la nature. Mais aujourd’hui, en faculté de médecine, seules 30 plantes sont encore au programme, sur plus de 800 000 connues !

C’est pour éviter la disparition de ces précieuses connaissances qu’est né le projet Plantes & Bien-Être.

A découvrir ici.


Les emails peuvent se perdre. Pour ne rater aucun de mes messages, ajoutez Néo-nutrition à vos contacts (voici comment faire).


Cette lettre vous a plu ?

Recevez mes prochaines lettres Néo-nutrition directement dans votre boite. C’est gratuit ! Inscrivez-vous ici.


Vous pouvez publier ici votre commentaire sur cette lettre (ça me fait toujours plaisir).


Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n’hésitez pas à faire suivre (utilisez la fonction « transférez ce message » dans votre boite de messagerie électronique).

Les boutons ci-dessous vous permettent de partager cet article sur vos réseaux sociaux :

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn Partagez sur Pinterest Partagez sur Google +