Le résumé des nouvelles de Bourgoin arrive en attendant regardez déjà la prestation de Marielle Goitschel

Victime du nouveau Lévothyrox, Marielle Goitschel s’en prend au directeur de Merck France

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/victime-du-nouveau-levothyrox-marielle-goitschel-s-prend-au-directeur-merck-france-1378055.html

Invitée dans notre 19/20 dimanche soir, la championne olympique de ski (1964 et 1968) Marielle Goitschel a vertement réagi aux propos du directeur de Merck France, Thierry Hulot, qui qualifiait le rassemblement de « buzz médiatique ».

Par Quentin Vasseur

En tant que porte-parole de nombreuses victimes du nouveau Lévothyrox, Marielle Goitschel souffre des mêmes effets secondaires de la formule qui a remplacé en 2010 l’ancien médicament du laboratoire Merck.

On a été pris comme des cobayes, on a été pris en otage

« J’étais une légume ! » décrit Marielle Goitschel, invitée de notre 19/20 en marge d’un rassemblement à Bourgoin-Jallieu. « J’étais là, je me traînais, je disais : ‘Tu vas pas te laisser avoir, tu vas faire du jardin, tu vas te bouger‘, mais c’était épouvantable ! Des problèmes de caries, des problèmes de peau… un matin je me suis réveillée le drap était en sang. »

« On a été pris comme des cobayes, on a été pris en otage » poursuit l’ancienne sportive qui a réagi aux propos du directeur de Merck France Thierry Hulot, qui a qualifié de « buzz médiatique » les mobilisations contre le nouveau Lévothyrox en assurant qu’il n’y aurait pas de retour à l’ancienne formule.

Marielle Goitschel, invitée du 19/20 de France 3 Alpes
Thierry Hulot, directeur de Merck France ; Marielle Goitschel, ancienne championne olympique et utilisatrice du Lévothyrox. – France 3 Alpes

« L’ancienne formulation est moins stable, la nouvelle est une amélioration qui convient à un très grand nombre de patients. La nouvelle formulation est de meilleure qualité. Cela n’aurait pas de sens » avait-il déclaré sur France Info dimanche.

« C’est un vrai trou du c*l ! » s’emporte Marielle Goitschel, qui demande : « Comment se fait-il qu’on fabrique le meilleur Lévothyrox en Italie ? »

« Vous avez un médicament, ça fait 36 ans que je le prends » et d’un seul coup « vous n’avez plus rien et vous n’avez plus d’autrr médicament à prendre » tempête la Savoyarde, qui s’en prend également à la ministre de la Santé Agnès Buzin et à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), qui assure que les effets secondaires ne sont pas dûs à la nouvelle formule.

et puis ce reportage….
https://www.youtube.com/watch?v=luoXDANa99o