Saint Jean. Levothyrox: Gérard Bapt « On continue »

Lors de l’assemblée générale de l’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT) qui a eu lieu à Saint-Jean le samedi 2 octobre, Gérard Bapt médecin conseil auprès de l’association, s’est réjoui de la « divine surprise » que constitue l’expertise judiciaire demandée par le pôle santé du TGI de Marseille. Elle confirme en effets la réalité des effets sanitaires massifs ayant affecté de très nombreux patients les ayant conduits parfois à hospitalisation ou périodes d’inaptitude au travail. L’AFMT qui avait émis dès le départ des doutes sur la qualité du Lévothyrox « NF », et procédé à ses propres analyses des comprimés, voit ainsi validé son action menée au nom des patients. Gérard Bapt, médecin conseil a aussi dénoncé la posture d’un « établissement médical », confortée par le ministère de la santé, qui ont niés les souffrances de trop nombreux patients, victimes à leur insu d’un changement hasardeux de fabrication de leur médicament : il s’agit des « Professeurs Nocébo », négationnistes comme la société française d’endocrinologie, pour qui n’étaient en cause que des problèmes « psychiques », chez les patientes forcément « hystériques »… Gérard Bapt réclame désormais que l’AFMT soit entendue par la « Commission Bronner », mise en place par Emmanuel Macron, pour lutter contre le « complotisme ». Car il est bien agi d’une action négationniste concertée avec le laboratoire Merck pour qu’aucune responsabilité ne puisse être sanctionnée… l’affaire « Médiator » n’est pas bien loin ! contact :

asso.thyroide@gmail.com