TOUS le 31 mars à Paris à 9h devant la cour d’appel de Paris

Il en est déduit qu’effectivement des « erreurs » ont été faites pour la protection des populations au niveau air et alimentation, que le SCPRI avait essayé de masquer la réalité en diluant les doses, que des aliments contaminés ont été revendus par des multinationale sur le sol français avec des doses hors normes par l’Office Mondiale de la Santé….Mais sur le fond dans l’état actuel des connaissances scientifiques aucun élément ne permet la liaison entre ces faits et les pathologies thyroïdiennes des victimes….
Ce serait magistralement scandaleux si ce procès, qui se veut un procès moratoire de la défense des générations futures n’ai pas lieu, alors qu’aujourd’hui 12 mars la centrale nucléaire de Fukushima au Japon a explosé dégageant à l’heure des doses de radioactivité d’un an. On entendait le même discours sur I télé de M Thierry Charles directeur de l’IRSN, toujours des mêmes bonnes têtes pensantes M Chevalet…. quelques heures avant qui minimisait l’incident…. Le rêve du tout nucléaire des belles publicités d’AREVA s’envole.
Restons humble arrêtons de jouer avec le feu, certains scientifiques se prennent pour Dieu ils croient qu’ils peuvent tout gérer tout dominer le monde et les gens, mais la nature nous remet à notre juste niveau.
On n’a jamais connu autant de cancers, une société autant dépareillée et dégantée dans un mal être total, ou l’argent pèse plus lourd que l’être humain est ce cela que vous espérez pour vos enfants ?
Venez
Chantal L’HOIR