Tchernobyl: décision de justice le 7 septembre

La semaine s’était annoncée comme problématique au niveau organisation.
658 plaignants avaient reçu une convocation recommandée par le TGI de Paris au 34 quai des orfèvres où ils seraient représentés par leur avocat… Quinze jours avant la Préfecture nous signalait qu’il serait préférable que l’on soit devant le Tribunal et qu’on accueillerait notre bus afin d’aider le chauffeur à se placer au Chatelet de l’autre côté de la Seine. Le jour avant le départ coup de théâtre la préfecture nous téléphone pour nous annoncer que nous ne pouvions pas être devant le tribunal que la demande de manifestation n’a pas été faite (alors qu’on avait prévenu les RG un mois avant avec la gendarmerie (une première selon les renseignements généraux) Donc on devait se trouver de l’autre côté de la Seine au Chatelet et que des barrières métalliques nous « protègeraient ».
On s’est dit merde ils doivent savoir qu’il y aura du monde avec le rabattage médiatique, peut-être que Greenpeace va étendre un grand sigle nucléaire sur la tour Eiffel que sais je…. Jamais nous n’avions cru que cette démonstration nous concernerait….
Le bilan fut le suivant on se trouva derrière des barrières dans une pluie pas possible,
Des malades se sont trouvés quai des orfèvres, d’autre devant le palais de Justice et un cordon de police en costume de tortue Ninja, nous attendait de façon musclée on devait avoir droit à 30 policiers par malade un luxe inoubliable et des équipes de plongeurs avec des bateaux sur la Seine au cas où cela se bousculerait et qu’il faudrait récupérer du monde…. De la science fiction…
Bilan question soutien :
Un élu de la mairie de Paris…..Qui est malade lui même,
les associations d’environnement quasis personne….Des amis …
Pour la couverture médiatique le réseau sortir du nucléaire nous avait aidé au niveau mailing et avait publié notre communiqué…. On a eu un nombre incroyable de journalistes …..Et de policiers…

De quoi se poser des questions sur les droits de l’homme et du citoyen essentiels à notre constitution.

Nous avons fait un plateau avec la CRII RAD et monsieur Chevalet sur I télé.
Monsieur Chevalet a fait cette remarque que l’on peut carrément citée de négationniste, comme pour les camps de concentration: En Ukraine les populations souffrent beaucoup plus de cancers du foie dus à l’alcool qu’à la radioactivité. Ce à quoi je lui ai répondu qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

L’association est profondément choquée par un milieu scientifique de plus en plus soumis au dictat des lobbies financiers : Pierre Pellerin a été le fusible de tout un système de gens qui se prennent pour une élite de notre société et qui occupent une place importante pour assurer les arrières du monde de la finance.

Je viens de lire sur un blog dit « scientifique » qu’une plaignante de l’AFMT aurait promené son chien berger allemand au moment de Tchernobyl et que celui-ci serait mort le mois après…
Arrêter de nous ridiculiser, c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu, votre lumière est devenue celle des illuminés, votre orgueil votre soif de pouvoir votre manque d’humilité…Fait que vraiment plus que jamais, je suis sûre qu’on n’est pas à l’abri d’un accident en France.

La privatisation de l’énergie a fait que la côté en bourse doit rapporter, l’humain n’est plus rien dans cette balance…

Alors on prend des risques énormes…Des sous traitants dans les arrêts de tranche, on prolonge la vie des centrales, on cache les problèmes même si ils sont significatifs … Les comprimés d’iode sont périmés depuis 2007 dans le Tarn et Garonne, mais ce n’est pas grave on ne craint rien du tout…On peut faire confiance

Où est votre conscience, vous qui vous disiez humaniste pour la plupart, même Einstein disait à la fin de sa vie qu’il aurait mieux valu qu’il soit plombier.

Notre association a été crée aussi pour qu’un jour nos enfants nous disent jamais : « vous saviez et vous n’avez rien fait »

Nous remercions tous nos amis adhérents qui étaient là hier et qui ont compris que la démocratie est quelque chose qui se mérite.

L’avenir de l’association, sera toujours d’aider les malades et de se poser les questions élémentaires du pourquoi des choses, nous aurons la réponse du Tribunal le 7 septembre, ce procès nous a déjà coûté 137000 euros payé avec l’énergie de bénévoles, il faut continuer. Cela n’empêchera pas l’association à défendre les malades dans leurs droits les plus élémentaires que leur maladie soit génétique ou accidentelle.

Mais comme pour le sang contaminé, la vache folle, le médiator la France devra probablement répondre un jour au niveau international de comment elle a protégé ses citoyens

La mort est toujours un échec. Et souvenez-vous du jour où l’on vous demandera de voter rappelez vous de ceux qui étaient là près de nous… Nous représentons un malade de la thyroïde sur dix habitants…. Chantal L’HOIR