Le Vendredi 24 Avril l’association stop Golfech acceuille Youri Bandazhevsky

Communiqué
Le Vendredi 24 Avril
STOP GOLFECH
accueillent Youri Bandazhevsky
pour une conférence de presse unique à AGEN
« La santé des habitants des zones contaminées par Tchernobyl »
Une conférence de presse aura lieu à 14h30 au restaurant biologique et équitable : LE POLE ETHIQUE à AGEN.
A l’issue il se rendra en Gironde où à 18 heures le Professeur Youri BANDAZHEVSKY sera reçu à la mairie de Bègle où il sera fait citoyen d’honneur de la ville. Une conférence clôturera cette jounée.
Youri Bandazhevsky effectue une série de conférences en France . Il est invité à Toulouse par les Amis de la Terre Midi-Pyrénées le jeudi 23 avril et sera à bordeaux le 24 avril à l’invitation de Tchernoblaye et du maire de Bégle : Noël Mamère où il sera fait citoyen d’honneur de cette ville.
Il s’arrêtera à Agen le 24 avril où nous invitons les représentants de la presse à venir s’informer de la situation des populations qui vivent autour de la centrale de Tchernobyl et ailleur, aujourd’hui 23 ans aprés la catastrophe
Le professeur biélorusse présente les travaux qu’il a menés lorsqu’il était recteur de l’Institut de médecine d’état de Gomel de 1990 à 1999, sur les conséquences sanitaires de la contamination par les radio-éléments de la catastrophe de Tchernobyl.
De 1999 à 2006, M. Bandazhevsky a été emprisonné suite à un procès basé sur le témoignage du vice-président de l’Institut, lequel l’avait accusé de corruption mais s’était pourtant dédié par la suite. Officieusement, tout le monde aura compris que ce procès a été monté parce que les conclusions des recherches de l’Institut ne sont pas les mêmes que celles des promoteurs publics et privés confondus de l’industrie nucléaire.
Sa volonté de poursuivre ses recherches est cependant toujours aussi importante. La force vitale de l’esprit scientifique de M. Bandazhevsky est dénuée d’intérêts particuliers : ses seuls objectifs fondamentaux sont de pouvoir mettre en place et utiliser des processus scientifiques pour évaluer l’impact de la radioactivité chronique sur la santé des populations. Etrange dans ce monde.
C’est cette force vitale que nous invitons ici à se déployer, car en France, début mai 1986, les autorités ont invité les Français faire comme si rien n’était alors que l’air, les légumes, l’eau, le linge, étaient contaminés par des radioéléments néfastes pour leur santé.
Que ce soient les retombées des tirs nucléaires atmosphériques, que ce soient les restes des gigantesques excavations de minerais d’uranium en France (210 mines, 56 millions de tonnes de résidus radioactifs, 1 tonne par Français), que ce soit l’Iode131 et le Césium 137 du nuage de Tchernobyl, que ce soient les fuites de matières contaminées comme en 2008 à Tricastin, cela fait soixante ans que les radio-éléments s’accumulent dans notre environnement.
Nous invitons tous les citoyens, en particulier les médecins et les personnes de science à se tenir informer de la situation dramatique d’une population cobaye qui vit aujourd’hui 23 ans aprés cette catastrophe, sur un sol contaminé pour des decennies .
Youri Badazhevsky montre comment on peut évaluer l’impact de l’ingestion et l’inhalation chroniques de ces radio-éléments. Nous n’en sommes qu’aux balbutiements d’une véritable compréhension collective.