Communiqué : le 10 mars 2009

Elle appelle tous ses adhérents et toutes les associations de santé à soutenir le 21 mars l’action des Etats Généraux de la justice.
A savoir, que le gouvernement a l’intention de supprimer les juges d’instructions et 44 TASS (tribunaux d’Affaires de Sécurité Sociales)
Les juges d’instructions sont incontournables pour instruire les grandes affaires (sang contaminé Creutzfeldt Jacob, Tchernobyl….) et fiscales (Clearstream) risquent de passer aux oubliettes.
En ce qui concerne l’AFMT qui a déposé plainte pour la non protection de la population lors du passage du nuage de Tchernobyl le 26 avril au 5 mai 1986.
Un travail courageux de longue haleine a été mené par madame la Juge Bertella Geffroy, ce travail montre énormément de failles au niveau de notre protection…
Sachez que les fonds octroyés à la Justice sont les plus faibles au niveau européen (même niveau que la Grèce), c’est un scandale pour un pays qui se dit démocratique et civilisé.

Ce procès l’AFMT le veut comme un procès de mémoire de défense des générations futures, du plus grave accident de nucléaire civile, ce serait un crime de ne pas tirer les leçons de cette catastrophe, car ce sera mathématiquement certainement pas la dernière. Et à ce sujet nous nous mettons derrière ceux qui demandent au niveau international l’indépendance de l’OMS (Office Mondiale de la Santé) par rapport à l’AIEA (Agence Internationale à l’Energie Atomique)

Nous vivons dans un système économique, qui prend le dessus sur notre santé, la France n’a pas respecté les normes alimentaires de l’Office Mondiale de la Santé. C’est sûrement une des raisons pour laquelle la France connaît une vague de cancers, avec le taux le plus haut au niveau Européen…..( le double) Et à notre avis ce n’est qu’un début.

Nous demandons déjà lors de la journée d’action du 19 mars aux citoyens de s’exprimer publiquement sur ce sujet.