France 3 Région Midi- Pyrénées nous révèle: Du perchlorate dans la Garonne

L’association Française des malades de la Thyroïde est très en colère,
les problématiques de Santé ne sont pas nécessairement dues au hasard génétique mais de plus en plus liées à l’environnement.
L’association s’est crée dans le village de Bourret car en 1999 à l’époque nous avions 4 jeunes d’une même classe qui avaient un cancer thyroïdien, les statistiques d’époque étaient de 1 cas par 200.000 habitants par an, actuellement dans ces jeunes ils sont 8 sans compter les autres problématiques thyroïdiennes et les autres malades du village.

Le procès que nous menons par rapport à la non protection des populations lors du passage du nuage de Tchernobyl a permis des perquisitions dans les plus hautes instances et à Rungis c’est ainsi que nous avons appris que le 14 mai 1986 la France a été appelée à l’ordre à Bruxelles par l’OMS qui a demandé des comptes au SCPRI de l’époque dont le directeur n’était rien d’autre que le Professeur Pellerin,
Son représentant maître Chanteur a dit que sur la France les contaminations étaient faibles sans donner de chiffres, maintenant nous savons de façon certaine que des laiteries, ont transformé du lait contaminé à plus de 10.000 Becquerels, (norme européenne 500 )que les foies gras bulgares ont été re conditionnés sud ouest en même temps que les champignons, le gibier ect…. Nous avons servi de poubelle par nos estomacs, une honte par rapport à une concurrence déloyale et assassine vis à vis de notre monde agricole qui est soumis à des règles très strictes

Il a fallu mettre aussi les hôpitaux de Toulouse au pli avec des stockages d’urines de malades irradiés de la thyroïde
En 90, les services vétérinaires eux mêmes s’en étaient étonnés, plus d’un million de becquerel par litre à la sortie du collecteur de Rangueil, partant directement dans la Garonne qui sert après de nutri aliment en eau potable aux populations en aval et servant aussi d’eau d’arrosage des champs.
La cerise sur le gâteau c’est maintenant le perchlorate
rejeté par la SNPE,
Je vous joins le chiffre des ventes du lévothyrox obtenu par la justice…. et son évolution dans sa consommation.
personne ne pourra plus jamais dire: »on ne savait pas… »
L’association Française des malades de la Thyroïde demande une réponse claire d’engagement sur ce sujet
aux responsables politiques élus à la présidence et vice présidente des ARS du Tarn et Garonne
Nous ne ferons pas évoluer les consciences et nos valeurs humaines sur des « nons dits » Le Médiator déjà c’est clair fera des vagues que dire du reste….
Nous vous en remercions à l’avance

Cordialement Chantal L’HOIR présidente fondatrice de l’association