Communiqué de Presse de l’AFMT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONCERNANT LES REPONSES DES PRESIDENTIABLES

Nous tenons à informer la Presse des faits suivants qui à nos yeux ne sont pas négligeables.
L’association a envoyé la même lettre de doléances même jour même heure mi mars 2007 à tous les candidats Présidentiables en recommandé avec AR.
Pour les deux candidats restants, seule a répondu Madame Ségolène ROYAL représentante du Parti Socialiste.
L’association ayant porté plainte contre l’état pour non protection de sa population lors du passage du nuage de Tchernobyl en mai 1986…Nous nous posons la question suivante face à ce silence qui pèse :
Monsieur Nicolas Sarkozy empêchera t-il le bon déroulement du procès ?
Quand une rumeur persistante prétend que monsieur Nicolas SARKOZY était délégué interministériel en 86 auprès du ministre de l’intérieur monsieur Charles Pasqua, donc serait également en partie responsable de la campagne de désinformation sur le nuage de Tchernobyl qui se serait arrêté aux frontières de la France ?

Pour les 600 malades ayant porté plainte à cet effet, et pour tous les membres de notre association que nous représentons, cet accident a représenté la plus grande catastrophe du nucléaire civile, le secret de l’instruction nous montre que les frontières n’ont pas été hermétiques non plus, aux aliments contaminés venant des Pays de l’Est… La France a laissé ses frontières ouvertes à ces produits.
Nous voulons que ce procès soit historique, pose une réflexion citoyenne hors tous clivages politiques et surtout qu’il serve au choix d’avenir pour les générations futures.

L’association ne parvient pas à avoir les chiffres de la vente des hormones thyroïdiennes de substitution, et pour cause… Nous savons par des pharmaciens, qu’il y a 20 ans cela représentait un français sur 50 et aujourd’hui un sur dix si pas un sur huit selon les régions !
La faute à pas de chance » c’est génétique » commence à mal être accepté, si on n’ose pas évoquer le facteur environnemental…
Nous savons par l’Institut Sur le Cancer qui a répertorié près de 280.000 nouveaux cas de cancers cette année, qu’ il y en aurait le triple en plus pour l’année à venir où va-t-on ? Comment peut on négliger les malades à ce point sur la recherche des causes, surtout qu’une bonne partie d’entre eux sont reconnus comme radio induits ou d’origine environnementale.

Nous savons également que Monsieur Nicolas SARKOZY aurait dit lors d’un de ses discours :

 » Il n’est pas normal, dans une grande démocratie comme la nôtre, que le secret continue de régir l’action de l’administration, et, à la vérité, des élus qui la dirigent. Des erreurs comme celles de l’amiante, le mystère qui entoure le trajet exact du nuage de Tchernobyl, ne sont plus acceptables », déclarait alors le chef du parti de la majorité. »
Alors pourquoi ne pas répondre à la lettre aux présidentiables de l’association ?
Nous espérons que ce manquement est dû à un excès de demandes en période Présidentielle, et qu’il nous assurera sa foi dans la justice Française, pour qu’elle puisse continuer dans la dignité son travail.
Si lors de l’explosion de l’AZF (qui aurait pu être une catastrophe majeure concernant au moins un million de personnes si le propergol, les munitions de la première guerre mondiale et les gaz phosgènes c’étaient libérés) il y aurait eu des éléments radioactifs en surplus la France aurait sûrement dû demander l’asile pour une partie de sa population et où ?
Ce que l’on appelle des fois le « Progrès » en est-il un, si on ne sait pas le gérer.
Messieurs les journalistes faites votre travail et menez cette quête à bien
Nous vous en remercions chaleureusement