Tchernobyl, il y a 21 ans la plus grande catastrophe du nucléaire civile

Pas facile de s’être attaqué à ce mensonge historique.
Pas facile, ni simple, de voir clair dans cette histoire.
Tous les super scandales financiers : ELF, Crédit Lyonnais, Clearstream laissent malheureusement trop de français sans voix et ne comprenant pas qu’ils sont les dindons de la farce ! Et de voir Madame la juge Eva Joly devant faire ses valises pour sauver sa peau, on devrait avoir honte !
Ces dernières années sont particulièrement écœurantes dans le monde des « affaires ».
Tchernobyl en France n’en sera qu’une de plus qui, cette fois, aura un coût humain.
Non seulement on a bien pris le nuage sur la tête, (mille fois plus que ce qui avait été annoncé), mais le secret de l’instruction nous révèle l’ignominie : des aliments interdits en Europe ont été écoulés en France ! Comme pour le sang contaminé, un produit pourri peut rester une valeur financière !
Le personnel des centrales, les gendarmeries, les pompiers savaient ! Ils étaient équipés de détecteurs de radioactivité. La plupart se sont tus alors qu’ils ne risquaient pas leur vie à le dire. Si demain on connaît un régime totalitaire cela promet !
Le monde médical dans sa grosse majorité a été trompé. Maintenant, les praticiens sont bien obligés de se rendre à l’évidence: les chiffres impitoyables tombent de plus en plus gravement chaque année.
Nous savons qu’il n’y a pas que Tchernobyl, à cela il faut ajouter les pesticides, le mode de vie… Mais les cancers papillaires sont bien dans tous les syllabus médicaux reconnus comme radio induits… Alors il nous faudra bien des explications car ils représentent aujourd’hui plus de 90% des cancers thyroïdiens.

Notre association dérange de tous les côtés et de tous les bords…
Notre association, ce sont surtout des femmes qui malgré leur foyer et leur travail sont allées défendre leurs petits avec leurs moyens de bord….

Les prochaines élections vont fournir l’occasion d’envoyer une lettre à tous les présidentiables, où nous demandons à ceux ci, sans exception de nous répondre sur différents points… Ils peuvent tous nous soutenir et les malades choisiront les plus actifs….

Un français sur 10 (à 8 selon les régions)est tributaire des hormones thyroïdienne pour sa survie, nous devenons donc un critère de choix électoral, je n’irai pas plus loin car on n’aimerait pas finir peut-être comme Coluche ? Le pauvre…

Quel monde voulons-nous laisser à nos enfants? Si une centrale à deux ou trois mille kilomètres de nous a fait tant de dégâts humains, pourquoi continuer tête baissée ?

Nous ne sommes pas des professionnels de la politique ou du syndicalisme nous ne sommes pas une association gouvernée par le « lobby antinucléaire » comme disent certains. C’est vrai aussi que l’association a signé avec enthousiasme le pacte de Nicolas Hulot, car il est tout simplement de bon sens.

Dans l’association, nous avons tous la même étiquette: celle de la douleur, de la solitude de l’incompréhension, d’un monde où le paraître est plus important que être… Et ceux qui ne l’ont pas vécu ne pourront jamais le comprendre.
L’institut contre le cancer qui relève chaque année les chiffres explosifs de nouveaux cancers, (cette année près de 280.000 nouveaux cas) prévoit près d’un million dans l’année à venir, un fléau une nouvelle peste…
Et comme le disait dans son livre le Professeur Bellepomme :  » Guérir du cancer ou s’en protéger  »
Le débat est là…

Amis adhérents, plus que jamais: soyez près de nous cette année où le procès devrait enfin commencer. Soyez citoyen nous avons le pouvoir que l’on mérite…
Les permanences, le bénévolat, ce n’est pas toujours aisé, mais notre motivation et notre détermination resteront entières.

Nous commençons à être reconnu par plusieurs organismes et un travail sur la prévention le dépistage est en tain de se mettre en place, le docteur Jacques Guillet conseiller scientifique national de l’association a été invité à écouter le discours du Président Jacques Chirac à l’Elysée concernant la lutte contre le cancer, l’INSERM nous a ouvert ses portes pour un travail sur la stérilité et l’endocrinologie qui se fera à échelle Européenne.

Le docteur Jacques Guillet (biophysicien pédiatre biologiste) a accepté également un travail avec le Ministère de l’Environnement afin de participer à une commission demandant plus de transparence sur le nucléaire en France.

Nous le remercions d’avoir courageusement accepté ces responsabilités, la politique de la chaise vide n’est pas bonne il faut être présent afin de mieux comprendre ce qu’il s’y passe.

Les coprésidentes de l’association Chantal L’HOIR et Chantale GARNIER