Merck Serono investit 80 M€ en Chine

Merck Serono démarre la construction d’une usine géante en Chine

Le 29 août 2014 par A.F.

Merck Serono, la division biopharmaceutique de l’Allemand Merck, a posé la première pierre de son usine de production située à Nantong, près de Shanghai, en Chine. Celle-ci fabriquera et conditionnera l’antidiabétique Glucophage (metformine), le traitement des maladies cardiovasculaires Concor (hémifumarate de bisoprolol) et le médicament contre les troubles thyroïdiens Euthyrox (levothyroxine). Les travaux devraient s’achever en 2016 et la production commerciale devrait démarrer en 2017. Il s’agira de la 2e plus grande usine du groupe dans le monde. Elle disposera d’une superficie de 40 000 m2 qui pourra, par la suite, être étendue de 20 000 m2. Le projet, qui nécessitera un investissement de 80 millions d’euros, avait été annoncé fin 2013. Merck Serono emploie actuellement 1 400 personnes en Chine.

 

Merck Serono investit 80 M€ en Chine

Le 25 novembre 2013 par A.F.

Merck Serono, la division biopharmaceutique de l’Allemand Merck, muscle ses positions en Chine. Elle va investir 80 millions d’euros dans une usine de production à Nantong, près de Shanghai. « Cette nouvelle usine deviendra le deuxième plus grand site de production pharmaceutique de Merck Serono dans le monde », précise Allan Gabor, directeur général de Merck Serono en Chine. Les travaux de construction devraient démarrer en 2014 et s’achever en 2016. La production commerciale devrait, elle, débuter en 2017. L’usine sera dédiée à la fabrication et au conditionnement de l’antidiabétique Glucophage (metformine), du traitement des maladies cardiovasculaires Concor (hémifumarate de bisoprolol) et du médicament contre les troubles thyroïdiens Euthyrox (levothyroxine). D’une superficie de 40 000 m2, elle dispose d’une possibilité d’extension de 20 000 m2. « Cet investissement supplémentaire en Chine reflète l’engagement à long terme de Merck dans le pays où le groupe est présent depuis 80 ans », explique Belén Garijo, p-dg de Merck Serono. Ce projet vient compléter les récents investissements du groupe dans l’Empire du Milieu. Au cours des cinq dernières années, Merck Serono a notamment ouvert un centre de recherche à Pékin, augmenté ses capacités de développement clinique et développé sa présence commerciale dans le pays. Cette division emploie actuellement 1 250 salariés en Chine.