Levothyrox : Merck KgaA forcé de mettre à disposition 190.000 boites de l’ancienne formule

Le laboratoire allemand a importé en France 130.000 boîtes de l’ancienne formule de ce traitement pour les problèmes de thyroïde pour les plusieurs milliers de patients souffrant d’effets secondaires avec l’ancienne formule du traitement. La moitié du stock a été écoulé en deux jours. 60.000 boites supplémentaires seront disponibles dans l’Hexagone en fin de semaine.

Le laboratoire allemand Merck KGaA a indiqué mercredi 4 octobre dans un communiqué que 60.000 boîtes supplémentaires d’Euthyrox, l’ancienne formule du Levothyrox, sont en cours d’acheminement en France où elles seront accessibles en fin de semaine. Importées d’Allemagne, 130.000 boîtes de 100 comprimés d’Euthyrox en 8 dosages différents sont déjà disponibles depuis lundi pour les 22.000 pharmacies de France.

Cette mesure avait été annoncée le 15 septembre par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, face à la colère de patients signalant des effets secondaires attribués à la nouvelle formule du Levothyrox.

« Sur la base des 9.000 cas annoncés par la ministre de la Santé le 15 et le 27 septembre 2017, le stock disponible chez Merck correspondant à 90.000 traitements – soit 10 fois plus – a été importé, soit 190.000 boîtes », a précisé le laboratoire allemand dans son communiqué, mercredi.

Près de 75.000 boites écoulées en deux jours

Près de la moitié des 130.000 boîtes de l’ancienne formule du Lévothyrox, disponible depuis lundi 2 octobre, a été vendue en deux jours, a indiqué mercredi l’Agence du médicament ANSM.

L’Agence du médicament ANSM avait recommandé aux médecins de prescrire l’Euthyrox seulement, et en « dernier recours », aux patients qui se plaignent d’effets secondaires persistants (crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux) qu’ils attribuent au nouveau Levothyrox.

(Avec AFP)