> BOURGOGNE – FRANCHE-COMTE > BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ

L’Association Française des Malades de la Thyroïde appelle à manifester, vendredi, devant le siège de Merck à Lyon

Communiqué :

Association Française des Malades de la Thyroïde

Soyons nombreux le 25 mai à Lyon : journée mondiale de la thyroïde.

Nous vous donnons rendez-vous à 15h devant le *siège de Merck (34 Rue Saint-Mathieu) pour le dépôt d’une couronne funéraire.

Geste fort pour cette journée mondiale de la thyroïde.

– Deuil de l’ancienne formule du médicament de Merck pour au moins 30% des malades, (30 % ont switché mais beaucoup de ceux qui ont conservé la NF ne sont pas bien).

– Deuil du rôle de l’ANSM qui fait passer les normes administratives sur les médicaments avant la sécurité des malades.

– Deuil de son devoir d’information honnête auprès des malades pour tenter de faire oublier ses responsabilités.

– Deuil d’une DGS (Direction Générale de la Santé) qui, depuis des mois, organise les comités de suivi et développe une communication systématiquement biaisée sinon mensongère pour étouffer une affaire administrativement, politiquement et industriellement explosive.

L’AFMT dénonce une pression culpabilisante de la communication industrielle et publique relayée par certains experts qui, pris par l’engrenage de décisions dans lesquelles ils sont impliqués, substituent la réprobation, le silence ou l’inertie au devoir du médecin de soulager les malades.

À 18H rendez-vous à l’auditorium de Sciences POhttps://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/wp-content/uploads/2018/05/Sciences-Po-LYON.png 14 Avenue Berthelot, 69007 Lyon

Cette démarche est faite dans le cadre de la marche des Cobayes, marche blanche de toutes les victimes des scandales sanitaires. Idée que nous avions suggérée avec Michèle Rivasi qui a fait notre bonheur en la portant.

Nous espérons que vous viendrez nombreux, c’est un moment historique dans la défense de notre démocratie sanitaire qui bat de l’aile… Malades oui, mais à cause de quoi ? En 1980 un français sur 50 était tributaire d’hormones thyroïdiennes, maintenant au niveau de l’Europe ce serait un sur 10 ? Excepté en France où, officiellement, nous ne serions qu’un sur 20. Peut-être est-ce le camembert qui nous protège ? Ou bien, comme à l’habitude, les chiffres sont-ils « fluctuants » ?

L’AFMT s’est battue au sein de l’INSERM, grâce à l’aide et l’éclairage de scientifiques, pour le retrait des phtalates des biberons des bébés. Nous avons mis en cause l’impact de Tchernobyl sur notre santé. Vous trouverez toutes les pièces de l’instruction et des saisies dans les différents ministères sur ce site : https ://nuagesansfin.info/

Nous aurons la démocratie que nous méritons.

Association Française des Malades de la Thyroïde
Journal Officiel n° 2081   Reconnue utilité générale N2014RN0018 reconduit le 13 juin 2014 
82700 BOURRET – Permanences du lundi au vendredi de   9 h à 12 h au tel : Tel : 06. 41. 54. 92. 23/ 06 36 58 80 39 / 06 44 73 77 14