Désertification médicale :  marche blanche lancée par les médecins du Cher ce samedi

Désertification médicale :  marche blanche lancée par les médecins du Cher ce samedi

Un cabinet de médecin dans le Cher. © Stéphanie Para

« Ce serait l’occasion de réaliser un appel au secours à nos autorités. Cela permettrait de se rencontrer et de renforcer notre dynamique singulière sur notre territoire. La situation est difficile, alarmante, mais il faut nous serrer les coudes ». C’est le message que souhaitent passer des médecins du Cher, en invitant les usagers, patients, les professionnels de santé et les élus à participer à une marche blanche, à la couleur de la profession de soignant, à Bourges, le samedi 2 juin. L’idée est de « soutenir l’hôpital mais aussi le réseau de soin afin d’alerter les pouvoirs publics ».

Fermeture du Smur : la ministre Agnès Buzyn répond au maire de Vierzon, et rencontre deux députés du Cher

Des médecins à l’origine de l’initiative

À l’origine de cette initiative, deux médecins généralistes, un médecin urgentiste et l’association des Jeunes médecins du Cher, représentée par Anaïde Noe-Lagrange, médecin à Saint-Martin d’Auxigny. Ils évoquent « la souffrance de l’hôpital de Bourges » à travers le manque d’internes à l’hôpital, de pédiatres… Ils rappellent la fermeture du Smur de Bourges pendant plusieurs jours qui a obligé notamment les Smur de Vierzon et Saint-Amand-Montrond à couvrir un plus grand territoire. »Ce nouveau coup dur pousse certains confrères à fuir notre hôpital devant des conditions d’exercice trop pénibles », assurent-ils.

Un parcours en ville et en blouse blanche

Le rendez-vous est donné à 14 heures au départ de la place Séraucourt. Les participants sont invités à porter une blouse blanche ou bien à porter du blanc. Le défilé passera par la préfecture, la rue des Armuriers, la rue Jacques-Coeur, la rue du commerce, l’avenue Jean-Jaurès, le boulevard de la République, le cours Avaricum, la rue Pelvoysin et la rue Moyenne. Une rencontre est ensuite prévue à 16 heures à la brasserie Bos, 11 allée Napoléon III.
Parcours du 2 juin à Bourges.
Des affiches seront punaisées dans différents cabinets du Cher. Elles évoquent « la pénurie de médecins » et une « offre de soins de plus en plus précaire ».