Réunion de Tulle, encore et encore des malades insatisfaits.

Une centaine de personnes étaient présentes à Tulle le 6 juin, à la réunion d’information à propos de la crise sanitaire (qui n’existerait pas…) concernant le Lévothyrox nouvelle formule et ses effets secondaires….

L’AFMT (représentée par le Dr Bapt, médecin conseil, cardiologue, député honoraire de Hte Garonne, et Mme Cournault, infirmière et responsable du Collectif Lotois des Malades de la Thyroïde, ainsi qu’une équipe de bénévoles) et des médecins locaux (Dr Taillefer, endocrinologue, et Dr Chebib, radiologue) ont fait le point sur la situation actuelle (lire l’article du journal « La Montagne »)

Une information a été donnée sur l’importance de la déclaration en pharmacovigilance : en effet dans la salle, environ 85% des personnes présentes ne se sont pas encore déclarées…., et les ¾ continuent avec la nouvelle formule, par manque d’information….

Concernant les effets indésirables, une étude est actuellement menée par un médecin d’Agen, qui permettra à terme de mieux cibler les Effets Indésirables

D’autre part, le point a été fait sur le dépôt de plainte, car 2 actions sont possibles :

  • La plainte au civil poursuit le laboratoire pour tel ou tel effet indésirable, et permet aux victimes d’être indemnisées sur tel ou tel point ;

  • La plainte au pénal, est une action de plus longue durée, et permettra de mettre en évidence la responsabilité du laboratoire et de l’Etat

En tant qu’adhérent, on peut faire appel à Me Bertela Geffroy, pour une plainte au pénal.

Les bénévoles de l’AFMT ont pu distribuer aux personnes qui le souhaitaient, des imprimés pour se déclarer en pharmacovigilance, pour répondre au questionnaire de suivi du médecin Agennais, et les documents nécessaires au dépôt de plainte.

Un appel a aussi été lance afin que quelqu’un se propose pour assurer la responsabilité d’un collectif Corrézien….

Christiane Cournault