Le groupe pharmaceutique Johnson et Johnson condamné

Voir la vidéo

FRANCE 2

4 milliards et demi de dollars. C’est la somme que devra verser le géant pharmaceutique après un procès qui a conduit à sa condamnation à la suite de révélations sur son talc.

C’est l’un des leaders mondiaux de l’industrie pharmaceutique. Et la condamnation pour le groupe pharmaceutique Johnson et Johnson est astronomique : 4,69 milliards de dollars. Des dommages et intérêts dans un procès intenté par 22 femmes. Les plaignantes et leurs familles estiment que l’utilisation de la poudre de talc Johnson’s pour leur toilette intime aurait provoqué des cancers des ovaires.

A la Cour d’appel

D’après l’avocat des familles, la marque américaine aurait dissimulé la présence d’amiante dans ses produits depuis plus de quarante ans. Faux, répond le groupe américain, qui a décidé de faire appel de la décision. Plusieurs procès se sont déjà tenus pour les mêmes motifs. En octobre dernier, une Cour d’appel a déjà donné raison à la marque, en rejetant une condamnation de 417 millions de dollars. Selon elle, les arguments de la plaignante étaient insuffisants.