Signez la pétition:CONTRE LE « SECRET DES AFFAIRES » EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE POUR LA TRANSPARENCE ET LA TRAÇABILITÉ DES MÉDICAMENTS

Pétition : CONTRE LE

Par Dr. Philippe SOPENA

Pétition adressée à Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé

Dans le cadre de « l’affaire du Lévothyrox », un avocat de patients-victimes a demandé à l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) de lui communiquer le dossier d’AMM (« Autorisation de mise sur le marché ») de la
« nouvelle formule » de ce médicament.

Après plusieurs mois d’un retard injustifiable, l’ANSM ne lui a communiqué qu’un dossier « expurgé », dans lequel manquaient, notamment, le lieu de production et le nom de l’entreprise qui fabrique le « principe actif » du Lévothyrox.

Elle a maintenu son refus de communiquer ces informations essentielles en disant qu’il s’agissait là de l’application de la récente, et très controversée, «Loi sur le Secret des affaires ».  

Depuis le début de la crise sanitaire du « Lévothyrox »  MERCK a obstinément refusé de dire, aux patients ou à leurs Associations : Où et par qui est produite sa Lévothyroxine, c’est-à-dire le « cœur »  de son médicament. Et ce alors même que suite à son récent changement de formule, et sans que l’on en comprenne la raison, de très nombreux patients ont présenté des effets indésirables parfois graves. L’hypothèse (parmi d’autres) d’un problème sur le principe actif ne peut donc pas être écartée.

Au-delà du cas spécifique du Lévothyrox sont survenus cet été 2 autres scandales qui mettent en cause la sous-traitance des produits actifs dans le cadre de la mondialisation effrénée à laquelle se livre une industrie pharmaceutique, qui privilégie la baisse des couts et sa rentabilité financière sur la sécurité sanitaire :

– Présence d’un composé cancérigène dans du VALSARTAN (un antihypertenseur) produit en Chine et distribué mondialement par de nombreuses firmes.

– Retrait par la FDA américaine de médicaments associant Lévothyroxine (T4) et Liothyronine (T3) « non conformes », également produits en Chine et commercialisés aux USA.

Et encore ne s’agit-il sans doute là que de la partie émergée de l’iceberg. Si nous n’y prenons pas garde, ce type de scandales mettant en cause la sécurité sanitaire ne peuvent que se multiplier.

En conséquence :

Nous, patients ou associations de patients, qui comme tous nos concitoyens avons besoin de disposer de médicaments dans lesquels nous pouvons faire totalement confiance :

– Exigeons, au nom de la sécurité sanitaire,  une totale transparence sur l’origine de tous les composants de nos médicaments et la traçabilité de leur fabrication.

– Ne comprenons pas qu’une Agence chargée de la « Sécurité » sanitaire puisse faire prévaloir les intérêts commerciaux d’une firme sur la protection de la santé de tous.

– Entendons que, chaque fois que nécessaire, en application du « Droit à la protection de la santé » garanti par le Préambule de la Constitution, la protection du « secret des affaires »  au profit de quelques-uns ne puisse pas prévaloir sur des exigences de sécurité sanitaire qui bénéficient à tous.

– N’hésiterons pas à jouer un rôle de « lanceurs d’alerte », ou à soutenir ceux-ci s’ils devaient être menacés, chaque fois qu’il nous semblera que l’intérêt de la santé publique l’exige.

Accédez au site « mesopinions.com » pour signez la pétition en cliquant sur l’image ci-dessous.