On m’a dit que… J’ai lu que… Il parait que…

Les rumeurs les plus folles circulent actuellement sur Internet concernant l’AFMT et les analyses qu’elle a fait pratiquer.

En premier lieu, L’AFMT aurait détourné les fonds versés par les malades pour pratiquer des analyses qui n’ont jamais existées. Voilà qui est tristement révélateur du niveau et des motivations des personnes à l’origine de ces propos diffamatoires.

En second lieu, la présence de telle ou telle substance dans les comprimés de NF.

Afin que les choses soient claires

En ce qui concerne les fonds destinés aux analyses :

Notre association à 20 ans d’existence et ses comptes ont toujours été publiés sans que le moindre problème ne puisse y être relevé. Il en sera évidemment de même pour les périodes 2018-2019.

En ce qui concerne le nom de certaines substances :

Il est légitime de vouloir connaître ce qui nous a rendus malades mais il est irresponsable de lancer des noms sans aucune preuve. En dehors de celle du CNRS, d’autres analyses sont en cours au niveau international et les résultats ne seront divulgués qu’en temps et en heure avec la liste complète des substances retrouvées.

Cela revient à dire que, quelles que soient les pressions ou les attaques, ces résultats ne seront divulgués que lorsqu’il n’y aura plus de risque de compromettre les procédures en cours. N’oublions pas que derrière ces procédures, il y a les mois de souffrance de plaignants que nous n’avons pas le droit de trahir.

Sur les réseaux sociaux, on peut se demander quel est le but poursuivi par les auteurs de ces rumeurs :

– Être le premier à publier sur Facebook les résultats obtenus par d’autres ? Quel exploit !

– Prendre le risque d’anéantir l’espoir de milliers de plaignants de connaître la vérité pour un instant de « gloire » devant un Fan-Club de quelques dizaines d’internautes ? Pathétique…

– Vouloir se faire un « nom » en jouant les parasites tentant d’arracher quelques infos auprès d’une association qui est la seule à avoir pris tous les risques ? Indécent…

– Prêcher le faux pour savoir le vrai en nous poussant à démentir ou confirmer telle ou telle allégation ? Nous ne sommes pas si naïfs…

Mais après tout, on peut s’interroger quant au fait que les auteurs de ces rumeurs soient vraiment dans le camp des malades et non dans un autre camp…

Nous l’avons promis aux malades, nous irons jusqu’au bout, même si pour se faire, nous devons affronter des flots de médisances. Encore un peu de patience et il sera distrayant d’observer l’attitude adoptée par nos détracteurs lorsque les résultats de nos analyses seront publiés…

Un conseil lisez cet article de TV5 monde

https://information.tv5monde.com/info/levothyrox-le-cnrs-va-t-il-finalement-donner-les-resultats-d-analyse-de-la-nouvelle-formule