A l’heure du scandale sanitaire du Levothyrox

L’AFMT a toujours martelé son désir de comprendre le pourquoi des choses et non de subir par fatalisme les choses. C’est pour cela qu’elle a pris comme sigle le point d’interrogation. La science est une éternelle recherche du savoir et de remise en question de ce qu’on sait ou qu’on croit savoir!

En 2001 l’AFMT déposait une plainte au TGI de Paris, pour non protection de la population lors du passage du nuage de Tchernobyl.

Nous avons eu accès au secret d’instruction et en avions fait une bande dessinée. Oui la France n’a pas obéi aux normes Européenne de l’époque qui étaient de 600 becquerel  de radioactivité par kg de viande, on s’est octroyé exceptionnellement sous la gouvernance du SCPRI du Professeur Pellerin un taux de 100.000 becquerels par kg!  Nous sommes devenu la plaque tournante de tout ce qui était invendable ailleurs…

https://nuagesansfin.info/

et

https://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2017/03/22/tchernobyl-un-nuage-sans-fin-la-bande-dessinee/

Quoi de plus étonnant de voir  alors une explosion de problématiques thyroïdiennes dues à l’ingestion et l’inhalation de ces particules radioactives notamment le tellure 132 se transformant en iode 132, radioélément particulièrement  très agressif sur la thyroïde. Celui ci prenant la place de l’iode naturel, qui est vital au bon fonctionnement de la thyroïde.

L’AFMT soutien de ce fait, les lanceurs d’alerte qui ont dénoncé une fuite radioactive sur le réacteur de Golfech,  le 19 octobre 2016 en Tarn et Garonne.

Le nucléaire en France, le débat est complètement évité… Et pour cause…

On parle de voiture propres électriques! Il faut un sacré culot pour avancer ce genre d’argument!

Notre électricité est essentiellement nucléaire, d’où vient l’uranium et à quel prix, pour les populations locales…Guerres pollution des sols pillage des multinationales….?

Quand l’uranium a servi combien de temps il faut le laisser reposer dans la piscine de la Hague où au tréfonds des terres de Bure pour qu’il perde sa dangerosité radioactive! Le temps des pyramides!

Ce sera à vos arrière arrière petits enfants et j’en passe à gérer ce « cadeau toxique » et à quel coût?

Ces fameux énarques du nucléaires ont été déjà épinglé dans des émissions de cash investigation et autre c’est un état dans l’Etat.

Et puis….Le réchauffement climatique….La Garonne n’a pas quitté son lit le plus bas depuis l’été.  Et sans eau pas de nucléaire. Faut-il sacrifier l’agriculture paysanne pour nourrir ce monstre. A l’heure où l’énergie fait la une, il faut le courage de se poser les bonnes questions au lieu de culpabiliser le smicard qui essaye de survivre.

Qui dépense le plus d’énergie? Les vols aériens! Les super paquebots transporteurs de marchandises Chine ect….

Il faut apprendre à nos gosses le respect des petites choses et que le bonheur n’est pas dans une société de consommation. Nos modes de vie doivent absolument changer on a vécu en épicurien car cela arrangeait un système auquel on existe au travers de notre  consommation et qui est côté au CAC 40.

En Belgique depuis 3 mois, un million de foyers sur 11 millions d’habitants vivent des éoliennes en mer, là où il y a toujours du vent. C’est un coût au démarrage mais il n’y aura pas de déchets nucléaires à gérer et sans dangerosité pour le futur de nos enfants. L’histoire est faite de découvertes et d’erreurs, le tout est de tourner les pages dans le bon sens afin que cela ne devienne pas irréversible et pour cela la plus grande valeur est l’humilité.

Venez nombreux au Tribunal de Montauban jeudi 13 décembre   5 place du Coq a 14h

concernant  l’affaire du rejet radioactif accidentel à la centrale de Golfech.

le rejet radioactif survenu en octobre 2016 à Golfech.

Chantal L’HOIR