Pesticides : la victoire posthume d’un ancien salarié agricole atteint de Parkinson

Le tribunal des affaires sociales du Maine-et-Loire a décidé lundi 11 mars de reconnaître la maladie de Parkinson d’un ancien salarié agricole comme maladie professionnelle. Pendant trente-sept ans, cet homme aujourd’hui décédé était exposé aux pesticides.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/pesticides-la-victoire-posthume-d-un-ancien-salarie-agricole-atteint-de-parkinson_3228813.html

FRANCE 3
avatar

France 3France Télévisions

Mis à jour le 11/03/2019 | 22:53
publié le 11/03/2019 | 22:2173PARTAGESPartagerTwitterPartagerEnvoyerLA NEWSLETTER ACTUNous la préparons pour vous chaque matin#AlertePollutionRivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C’est une victoire juridique à titre posthume. Marcel Geslin, ouvrier agricole, neuf mois après sa mort, est enfin reconnu comme victime d’une maladie professionnelle, lundi 11 mars. C’est son frère qui a mené la dernière bataille administrative pour celui qui, durant trente-sept ans, a été exposé aux pesticides dans les vergers du Loiret. Cette décision est l’aboutissement de dix ans de procédure.

Des malades pas suffisamment accompagnés

En 2008, Marcel Geslin prend sa retraite. Il développe une pathologie mal diagnostiquée, non reconnue comme maladie professionnelle. C’est en fait la maladie de Parkinson, qui elle, est reconnue comme liée aux pesticides. Mais la Mutualité sociale agricole (MSA) s’en tiendra des années au diagnostic erroné pour refuser le dossier. Pour ce collectif de soutien aux victimes des pesticides, rien n’est fait pour aider les malades dans leurs démarches. Les maladies professionnelles liées aux pesticides dans le monde agricole représentent 2% des cas. Le JT