TOUS A TOULOUSE DEMAIN

ToulouseSantéPar Thuault-Ney SarahPublié le 08/04/2019 à 13:00 Facebook Twitter Partager

Levothyrox : Une étude scientifique donne raison aux victimes

Une étude de l’INRA, à laquelle ont participé deux professeurs toulousains, dont Pierre Louis Toutain, mais aussi l’INSERM à Londres, a été publiée le 4 avril dans la revue Clinical Pharmacokinetics, et est révélée par nos confrères du Monde. Cette étude montre que les deux formules de ce médicament prescrit chez les malades de la thyroïde ne seraient pas équivalentes pour chaque individu. Selon ces chercheurs près de 60% des patients ne réagissent pas de la même manière au traitement. Ce qui est mis en cause, c’est une différence de bioéquivalence, c’est à dire, à la même concentration, les médicaments (l’ancien et le nouveau), n’engendre pas les mêmes effets. Pour démontrer cela, les chercheurs ont repris les données que le laboratoire Merck avait transmit à l’ANSM. Procédure juridique toujours en cours, les victimes du Levothyrox demande une expertise chimique du nouveau Levothyrox, et le changement des trois experts au tribunal de Toulouse mercredi 10 avril.