Conflits autour des pesticides : « Vous avez du glyphosate dans vos urines, mais est-ce que vous êtes malade ? »

DOCUMENTAIRESLES PIEDS SUR TERRE par Sonia Kronlund

DU LUNDI AU VENDREDI DE 13H30 À 14H


Réécouter Conflits autour des pesticides : « Vous avez du glyphosate dans vos urines, mais est-ce que vous êtes malade

Dans deux communes des Côtes d’Armor, riverains et agriculteurs tentent de communiquer autour de la question des pesticides, les échanges virent parfois au vinaigre.

Manifestation du mouvement des coquelicots
Manifestation du mouvement des coquelicots • Crédits : Damien Meyer – AFP

Vous avez du glyphosate dans vos urines, mais est-ce que vous êtes malade ? Non, bon alors ! Un agriculteur 

Dans les Côtes d’Armor, au centre de la Bretagne, des bourgs, de plus en plus vides, et des villages subsistent au milieu des parcelles cultivées. 

On ne voit plus d’insectes sur nos pare-brises. On regarde vers le ciel, on ne voit plus d’oiseaux. La terre, l’eau, l’air, c’est le bien commun ! Un manifestant anti-pesticides

Alors que les exploitations agricoles s’intensifient inexorablement, l’incompréhension des habitants grandit et le fossé se creuse entre riverains et agriculteurs.

Vous croyez que ça nous amuse d’utiliser les pesticides ? Pour notre santé, notre portefeuille ? On n’est pas là pour s’amuser, on est là pour donner à manger aux gens. Un agriculteur

À ÉCOUTER AUSSIRéécouter Pesticides et corps malades27 MINLES PIEDS SUR TERREPesticides et corps malades

A Maël-Carhaix, après avoir découvert que ses voisins agriculteurs ont épandu par mégarde des pesticides dans son jardin, Fanch Venner, un habitant,  tente de faire reconnaître son préjudice auprès d’eux.

Ce produit miracle qui traite les mauvaises herbes, c’est un produit cancérigène. Fanch Venner

Mais les négociations entre voisins s’avèrent houleuses et Fanch peine à se faire entendre. 

Ce qui est extraordinaire dans ce qui m’arrive, c’est qu’il n’y a pas de recours prévu. A la gendarmerie, ils ne prennent pas ce genre de plainte parce que c’est un accident, ce n’est pas intentionnel. Fanch Venner

À ÉCOUTER AUSSIRéécouter Journal breton – saison 2 (6/13) : La fabrique du silence : les citoyens28 MINLES PIEDS SUR TERREJournal breton – saison 2 (6/13) : La fabrique du silence : les citoyensÀ ÉCOUTER AUSSIRéécouter Journal breton – saison 2 (12/13) : La fabrique du silence : retour à Glomel31 MINLES PIEDS SUR TERREJournal breton – saison 2 (12/13) : La fabrique du silence : retour à Glomel

A Glomel, lors d’un rassemblement dit « des coquelicots » en faveur de la fin des pesticides, une vingtaine d’agriculteurs pro-pesticides viennent « s’expliquer » avec les manifestants.

Dans l’appel aux coquelicots, ce qui est demandé, c’est l’arrêt immédiat et total des pesticides. Nous, ce qu’on veut, c’est d’arrêter d’être cloué au pilori par la presse. Moi, je suis venu ici pour rassurer des gens. Un agriculteur

Venez chez moi et mettez-le feu à mon exploitation ! Un agriculteur 

  • Reportage : Morgan Large et Inès Léraud
  • Réalisation : Cécile Laffon

Chanson de fin : « The Capitalist Blues » par Leyla McCalla – Album : The Capitalist Blueds – Single (2018) – Label : Jazz Village

Merci à Fanch Venner, au mouvement des coquelicots de Glomel, aux agriculteurs de Glomel et ses alentours.

Liens

Rassemblement des coquelicots à Glomel
Rassemblement des coquelicots à Glomel• Crédits : Mouvement des coquelicots de Glomel
Rassemblement des coquelicots à Glomel
Rassemblement des coquelicots à Glomel• Crédits : Mouvement des coquelicots de Glomel

Playlist à emporter

En cliquant sur « Ajouter à… » vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.