Nous allons déposer le 2 juillet, une motion dans toutes les ARS de France

Aidez nous à la faire

Nous avons déjà un texte qui ne peut encore circuler

Il doit être discuté démocratiquement.

Le 2 juillet nous serons au Ministère de la Santé , sera présent monsieur le directeur général de la Direction à la santé: Jérôme SALOMON.

Seront également présents les scientifiques M le Professeur Pierre Louis Toutain et M le Professeur Didier Condorcet qui ont fait un travail de renommée international sur la bio équivalence du lévothyrox ( dans le clinical Pharmacokinetics revue)

Certains veuillent à que cette affaire soit clôturée…Il n’en sera pas question.

Nous voulons que de façon citoyenne et pacifique une motion présentant nos diligences soit déposée largement dans toute la France par TOUS, les collectifs et associations de santé.

En quelques mots

-Nous ne voulons plus que des responsables de notre santé aient eu un quelconque rapport d’intérêt et de travail avec des firmes pharmaceutiques.

-Nous exigeons que nos scientifiques soient estimés à leur juste valeur et qu’un travail de recherche soit fait avec eux ce qui n’a pas été le cas.

Nous réfutons le choix qui a été fait de laboratoires d’analyses ayant des liens avec l’ANSM, ce qui rend cette affaire juge et partie.

Les collectifs et associations de France veulent la vérité, la vraie et pour cela la création d’un réel comité scientifique d’experts indépendants.

Et à ce sujet nous exigeons un retour à l’ancienne formule par un autre laboratoire et le remboursement du TCAPS pour ceux qui le prennent.

La société d’endocrinologie a montré ses limites non seulement d’indépendance financière mais aussi au niveau compétence !

quand on voit les apports des firmes pharmaceutiques que perçoivent certains d’entre eux

transparence.gouv

Ce mouvement national de malades, quel qu’en soit les bannières et appartenance, aura eu comme résultat un énorme réveil citoyen. Celui-ci exigera également une meilleure prise en compte des problèmes thyroïdiens et leur dépistage. L’affaire lévothyrox a révélé qu’il y avait 3 millions de « consommateurs » dont leur vie dépendait du fragile équilibre d’un cachet…

N’écrivez pas trop longuement mais des suggestions à asso.thyroide@gmail.com