Pologne.Pénurie de médicaments après la fermeture d’usines chinoises


EUROPE
POLOGNE
COURRIER INTERNATIONAL – PARIS
Publié le 17/06/2019 – 16:09
Un pharmacien compte des cachets de médicament, en juin 2019. PHOTO CHRIS WATTIE/REUTERS


En décidant de fermer des usines polluantes, les autorités chinoises ont involontairement privé de médicaments des patients polonais. C’est ce que révèle le quotidien Dziennik Gazeta Prawna.

Ces dernières semaines, une dizaine d’usines ont été fermées en Chine, officiellement pour des raisons environnementales. Or, ce pays fournit “près de 80 % des substances actives utilisées par les producteurs de médicaments”, explique Krzysztof Kopec, président de l’Association polonaise des entreprises de l’industrie pharmaceutique. En plus des ruptures d’approvisionnement, le secteur s’attend à des hausses de prix.

outefois, ajoute le journal, “selon des experts, on ne peut pas exclure que la fermeture des usines chinoises ne résulte pas de l’attention portée à l’environnement, mais de pollutions découvertes dans le processus de production et dont les Chinois ne voudraient pas révéler l’existence”.

Spécialiste européen de pharmocologie, Zbigniew Fijalek rappelle ainsi que “la production de principes actifs passe par des synthèses chimiques qui sont ‘sales’”. Pour compenser la baisse de l’offre chinoise, deux immenses usines pharmaceutiques seraient déjà en cours de construction en Inde, conclutDziennik.

https://www.courrierinternational.com/article/pologne-penurie-de-medicaments-apres-la-fermeture-dusines-chinoises