Est ce que Merck était anonymement présent lors de la réunion au Ministère du 8 janvier, afin de nous écouter?

Euthyrox disparaîtra en septembre

Mélanie Maziere| 08.01.2020 Le quotidien du pharmacien

Importée depuis fin septembre 2017, l’ancienne formulation du Lévothyrox, commercialisée sous le nom d’Euthyrox, ne sera plus distribuée en France à partir de septembre 2020.

Le ministère de la Santé a annoncé aujourd’hui, à l’issue de la 7e réunion du comité de suivi en présence notamment du Laboratoire Merck,

que l’ancienne formulation du Lévothyrox sera disponible en France jusqu’en septembre prochain. Il s’agit d’une prolongation de 9 mois pour ce médicament dont la mise à disposition temporaire, prévue initialement jusqu’à fin 2018, avait déjà été allongée jusqu’à fin 2019.

Le laboratoire avait rappelé à plusieurs reprises que ces importations auraient forcément une fin puisque la nouvelle formulation du Lévothyrox, lancée en France en mars 2017, doit à terme remplacer l’ancienne formulation dans tous les pays où le médicament est commercialisé. À ce jour, Lévothyrox nouvelle formule a été lancée dans une quinzaine de pays européens « sans difficulté ». Cette mise à disposition a donc toujours été présentée comme temporaire, le temps que des alternatives au Lévothyrox soient disponibles dans l’Hexagone. Selon Merck, environ 90 000 patients français sont traités par Euthyrox, tandis que le ministère de la Santé estime leur nombre à « plus de 110 000 », soit 3,7 % des 3 millions de personnes sous lévothyroxine.

« Les autorités sanitaires encouragent ces patients à consulter leur médecin pour analyser leur situation, changer de traitement dans de bonnes conditions et éviter des situations potentielles de tension d’approvisionnement », indique le ministère de la Santé. Des recommandations destinées aux médecins et pharmaciens d’une part, et aux patients d’autre part, seront publiées le mois prochain.Source : Lequotidiendupharmacien.fr