Coronavirus en Chine : la consommation d’animaux interdite

Alors que 10 millions de chiens et 4 millions de chats sont mangés chaque année en Chine, le gouvernement a interdit la consommation d’animaux sauvages sur l’ensemble du territoire et même d’animaux domestiques dans certaines régions.

RTL Matin Yves CalviI

Coronavirus en Chine : la consommation d’animaux interditeCrédit Image : STR / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : 01:11 | Date : 06/04/2020La page de l’émission
micro générique
La rédaction de RTLédité par Quentin Marchal

PUBLIÉ LE 06/04/2020 À 16:17

Alors que la vie reprend peu à peu son cours en Chine, où l’épidémie de coronavirus s’est endiguée, il est désormais interdit, pendant ce déconfinement, de consommer des animaux sauvages. La ville de Shenzhen est même allée encore plus loin en interdisant de manger du chien et du chat afin de lutter contre la propagation du virus.


Cette mesure devrait sans aucun doute satisfaire les défenseurs des animaux en Chine, qui se battent depuis de nombreuses années contre la consommation de chat et de chien sur leur territoire. Après l’interdiction de vendre et manger des animaux sauvages, ce sont donc les animaux domestiques dans leur ensemble qui sont concernés par cette mesure.

Actuellement, 10 millions de chiens et 4 millions de chats sont consommés chaque année en Chine, principalement dans les provinces frontalières de la Corée et celles situées au sud du pays, où se trouve Shenzhen. Le gouvernement chinois semble donc enfin avoir pris la mesure du danger qu’il y a à consommer certains animaux pouvant être à l’origine de virus.