LA DISTRIBUTION DE L’EUTHYROX PROLONGÉE JUSQU’À FIN 2021 !!!

Bourret le 8 Août 2020

         COMMUNIQUÉ de PRESSE

LA  DISTRIBUTION DE L’EUTHYROX PROLONGÉE JUSQU’À FIN 2021 !!!

– Un immense soulagement pour les 90 000  patients menacés dans leur santé.

– Une victoire de la « Sécurité sanitaire » sur les intérêts économiques de MERCK

– Un succès majeur pour l’AFMT et la mobilisation unitaire des « Associations »

Bref  retour en arrière sur l’affaire de l’arrêt de la distribution de l’EUTHYROX :

– Lors de la crise sanitaire liée au « Lévothyrox Nouvelle Formule »  imposée en 2017 à 3 millions de patients, face à l’explosion du nombre d’effets indésirables la Ministre de la Santé avait imposé à MERCK une reprise temporaire de l’approvisionnement en « Ancienne Formule » (l’EUTHYROX allemand). Cette mesure a été par la suite renouvelée à 2 reprises jusqu’en 2020.

– Pour des raisons de stricte stratégie commerciale, MERCK n’a pas cessé  de limiter les volumes disponibles et d’essayer d’obtenir la fin de l’EUTHYROX en France. En janvier 2020 il obtenait gain de cause auprès de Mme A. BUZYN qui annonçait pour fin septembre  l’arrêt définitif  de sa distribution . Une décision confirmée ensuite par O. VERAN.

– Lors de la dernière réunion du « Comité de Suivi » du 8 juillet la DGS confirmait le caractère irrévocable de cette décision malgré l’opposition unanime et argumentée des associations de malades

(cf. en PJ la motion commune rédigée à l’initiative de l’AFMT) à cette nouvelle « substitution de masse » :

– Contraire à la recommandation de l’HAS selon laquelle « pour des patients bien équilibrés cliniquement et biologiquement il n’y a pas lieu de changer de traitement »;

– Contraire au principe déontologique de base du « PRIMUM NON NOCERE » car elle a un  rapport « bénéfices (nuls..) / Risques (avérés)  » très défavorable et  qu’elle  est la copie, quasi conforme, de celle de 2017, même si c’est sur de plus petits effectifs (90 à 100 00 malades au lieu de 3 millions).

– En l’absence de toute donnée vérifiable démontrant l’impossibilité pour MERCK KGaA de continuer à fournir le marché français en  « Lévothyroxine avec Lactose » (EUTHYROX ou autre ).

– A quoi s’ajoutait le risque sanitaire majeur qu’il y aurait à mettre en œuvre une telle substitution en pleine période de COVID.

– Si la DGS n’a contesté aucun de ces arguments pour autant  elle a maintenu sa décision. D’où l’angoisse croissante des 90 000 patients sous EUTHYROX.

Nous nous préparions donc à demander « en référé », à la Justice, l’annulation d’une décision aussi contraire aux principes de  la sécurité sanitaire.

– Énorme coup de théâtre ce  vendredi matin….

– Convoqués en urgence par la DGS nous apprenions que  « compte tenu de la situation sur le front du COVID »  et du retard  dans le « switch » vers la « NF » notamment en Russie MERCK avait accepté la demande du ministère de prolonger l’approvisionnement du marché français en EUTHYROX jusqu’à la fin de 2021.

Il s’agit d’un changement radical par rapport aux positions « irrévocables » du Ministère en  juillet. Et nous nous nous en félicitons.  Car, même si la DGS ne le reconnaîtra sans doute pas, cette décision témoigne de la validité  de nos arguments et de la position  que nous défendions avec l’ensemble des Associations.

C’est avant tout  un immense soulagement pour les 90 000 patients concernés qui jusqu’à cette décision étaient menacés d’être brutalement privés du médicament qui leur convient et de devoir revivre dès septembre leurs douloureuses expériences de  2017. Et c’est d’abord à eux que nous pensons.

– C’est une victoire de la « Sécurité sanitaire », du « principe de précaution » et du « bon sens »  sur une décision dangereuse qui ne servait que les seuls intérêts économiques et stratégiques d’un industriel, ayant lesoutien sans faille de l’ANSM et du puissant réseau des « Docteurs NOCEBOS ».

– C’est un grand succès pour l’AFMT qui après s’être longtemps battue seule contre une décision qui semblait inéluctable, a su réunir l’ensemble des Association autour d’une motion commune. Et la preuve lorsque l’on est unis et déterminés on peut faire reculer « Big Pharma » et le Ministre..

En application de la « recommandation de l’HAS », et quoi que dise le Ministère, nous conseillons à tous les patients  qui sont bien équilibrés sous EUTHYROX  de refuser tout changement  de traitement qui leur serait imposé aussi longtemps que celui-ci reste disponible, c’est à dire au moins jusqu’à fin 2021.

L’AFMT veillera à ce que l’approvisionnement régulier des officines permette  d’éviter  les  trop fréquentes ruptures de stocks, plus graves encore lorsqu’il s’agit de médicaments à « marge thérapeutique étroite ».

 (contactpresse.afmt@gmail.com)

Nous nous tenons bien entendu à la disposition de chacun(e) d’entre vous pour tous renseignements  complémentaires qui vous seraient utiles.