Cancer de la thyroïde : quels sont les premiers symptômes ?

Le 30 septembre 2020 à 17h18

Cancer de la thyroïde : quels sont les premiers symptômes ?

  Imprimer la pageCopier le lienLien copié !Ajouter à mes favorisPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !J’ai compris !

Si les nodules thyroïdiens sont la plupart du temps bénins, ils peuvent aussi être le tout premier symptôme d’un cancer de la thyroïde. Les explications du Dr. Anne-Laure Giraudet, médecin nucléaire.

La thyroïde, à quoi sert-elle ?

La thyroïde est une glande localisée à la base du cou, en avant de la trachée. « Elle régule énormément de fonctions : le rythme cardiaque, la digestion, le thermostat du corps. La thyroïde agit également sur le moral et l’humeur. Un dysfonctionnement de la thyroïde peut donc donner beaucoup de symptômes différents. », explique le Dr Giraudet.

Voici les différents symptômes généralement observés lors d’un dérèglement thyroïdien :

  • L’hyperthyroïdie : irritabilité, dyspnée, intolérance à la chaleur, diarrhée, perte de poids, tremblements etc.
  • L’hypothyroïdie : prise de poids, bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque), altération de la fonction rénale, fatigue intense, frilosité etc.

Le cancer de la thyroïde : un cancer fréquent et de bon pronostic

Le cancer de la thyroïde est un cancer fréquent qui peut toucher les hommes et les femmes, à n’importe quel âge. « En pratique, on observe plus de cancers thyroïdiens chez les femmes. La thyroïde étant un récepteur des hormones féminines, elle est plus sollicitée que chez les hommes. En revanche il y a moins de nodules bénins chez les hommes et ils sont souvent pris en charge plus tardivement avec un cancer plus agressif« , détaille le médecin. Cette dernière précise également que ce cancer est de bon pronostic

Cancer de la thyroïde : quels sont les symptômes ?

« Un patient suivi régulièrement par un endocrinologue pour une maladie d’Hashimoto ou de Basedow peut sentir lui-même un nodule à l’autopalpation. Il arrive aussi très souvent que le nodule soit détecté par la médecine du travail. », explique le Dr Giraudet.

Si le nodule est le premier symptôme d’un cancer de la thyroïde, tous les nodules ne sont pas malins. Ceux qui font dysfonctionner la thyroïde sont d’ailleurs le plus souvent bénins. « Lorsque le cancer est très avancé, le nodule peut comprimer le nerf récurrent et les cordes vocales. La voix s’en trouve alors modifiée. Il peut aussi être responsable de l’apparition d’un goitre.« , ajoute le médecin.

Nodule de la thyroïde : quels examens ?

Face à un nodule de la thyroïde, le médecin va prescrire un bilan thyroïdien, une échographie puis une cytoponction destinée à prélever des petits morceaux du nodule afin de les analyser. « Si des cellules suspectes sont découvertes on va obtenir 4 niveaux de résultats qui orienteront le diagnostic. Il s’agit de la classification de Bethesda« , explique la spécialiste. Dans 70% des cas, le nodule est bénin. La catégorie 6 indique que le nodule est malin, la catégorie 5 fait baisser la probabilité à 70/80% et la catégorie 4 indique que la probabilité que le nodule soit malin est de 30 à 70%.

La prise en charge du cancer de la thyroïde

Si c’est possible, le chirurgien va tout faire pour conserver un morceau de la thyroïde sans procéder à une ablation complète. On parle alors de lobo-isthmectomie, et non de thyroïdectomie totale qui consiste au retrait total de la thyroïde. Cette procédure induit évidemment pour le patient de prendre à vie un traitement destiné à compenser la perte de la thyroïde. « Si l’analyse confirme un cancer, on peut injecter de l’iode radioactif directement dans le tissu« , explique le Dr Giraudet. En fonction du stade du cancer, le traitement peut être complété par une chimiothérapie ou la radiothérapie.

Merci au Dr. Anne-Laure Giraudet, Médecin Nucléaire (Centre Léon Bérard, Lyon)

A lire aussi :

⋙ Nodule thyroïdien : quand faut-il s’inquiéter ?

⋙ Maladie de Hashimoto : les symptômes et les traitements de cette thyroïdite

⋙ Problème de thyroïde : quand faut-il opérer ?