Le courrier reçu de Maître Bertella

« Chères adhérentes, Chers adhérents,

Beaucoup de ceux d’entre vous après avoir déposé plainte au début de l’affaire en se joignant à celle de l’AFMT, n’ont pas fait la démarche spécifique ultérieure de se « constituer partie civile » auprès du TGI de Marseille. Ne vous inquiétez pas, ce n’est en rien indispensable à ce stade de la procédure.

Vous pourrez le faire à tout moment jusqu’au procès proprement dit, même si cela comporte des avantages en matière « d’information » sur l’avancée de l’affaire ou  de demandes d’actes spécifiques vous concernant.

Certains d’entre vous nous ont dit s’étonner d’avoir reçu de M° BERTELLA-GEFFROY un courrier leur proposant de faire cette démarche et de la désigner pour les représenter.

C’est à chacun de vous d’en décider librement. Vous pouvez aussi « vous constituer partie civile » sans avoir à désigner simultanément d’avocat mais nous vous suggérons d’être assisté d’un avocat dans cette affaire.

Vous savez peut-être que nous sommes engagés dans un conflit juridique et financier important avec M° BERTELLA-GEFFROY que nous avons dessaisie de la mission de représenter l’AFMT, en tant qu’Association, dans sa plainte devant le TGI de Marseille. Nous sommes désormais représentés par M° François LAFFORGUE (du Cabinet TTLA et associés), qui assiste également plusieurs adhérents de l’association.

Mais, pour autant, ce litige ne concerne que l’AFMT et M°BERTELLA-GEFFROY, et il revient à chacun d’entre vous de désigner l’avocat de son choix ou d’attendre avant de le faire.

Nous sommes bien sûr à votre entière disposition pour échanger avec vous (notamment par mail ou via les permanences téléphoniques). »

Bien à vous