Le professeur Michel Fernex est décédé

L’AFMT a eu cette chance énorme d’avoir connu et travaillé avec le Professeur Fernex

Nous l’avons connu dans notre quête de vérité quant aux conséquences de l’impact du passage de Tchernobyl en France et l’impact de celle ci sur la population. L’AFMT au travers de Chantale GARNIER l’a soutenu en Suisse devant l’OMS.

Très proche de lui aussi, le géophysicien André PARIS qui a eu ce courage monumental de parcourir l’Europe avec son matériel de détection de radioactivité pour voir ce qu’il restait de cet impact au travers des radioéléments césium 137 134 un atlas géographique des contaminations des zones en tâches de léopard, ce qui a éclairé, sur les dosimétries de certains villages et villes les plus impactés.

Nous avons aussi eu la chance de connaître la femme de Michel Fernex, Solange une mère courage.

Aujourd’hui il semble évident que plus personne n’osera nier le passage du nuage de Tchernobyl sur la France, cette phrase est d’ailleurs utilisée de façon récurrente lors d’un scandale sanitaire…..

Cela n’a évidemment rien à voir mais en observant grâce aux satellites aujourd’hui l’impact du passage du nuage du volcan des Canaries sur l’Europe au niveau oxyde de souffre cela montre que des régions à 3000 km peuvent avoir un passage plus nourri en poussière que le territoire à côté https://www.windy.com › -SO2-tcso2

« C’est comme le nuage qui se serait arrêté à la frontière ». Mais à l’époque les premiers malades qui ont porté plainte en ont pris pour leur grade. Le Professeur Fernex nous avait d’ailleurs accompagné au Ministère.

Rappelons nous la phrase célèbre du professeur Pellerin, une honte qui n’a jamais été punie .https://www.youtube.com/watch?v=iXPXHoi6A9M et là aussi l’OMS aura un comportement pitoyable…

Dans les périodes troubles que nous vivons au niveau sanitaire, cela nous amène à rester vigilant, la vérité sort avec le temps. La pensée est trop souvent guidée par des intérêts financiers de certains.

Tchernobyl est passé, ils en ont gardé des leçons hélas, sachez qu’aujourd’hui si un accident nucléaire arrive en France, aucune balise de pompiers ou de gendarmerie ne vibrera….Elles sont devenues silencieuses directement reliées à l’IPSN qui donnera les chiffres sur lesquels on n’aura que le contrôle de ce qu’ils diront

C’est pour cela que nous ne pouvons qu’encourager l’indépendance des laboratoires comme la CRIIRAD et l’ACRO

D’autre part nous avons eu également cette chance d’avoir connu grâce au Professeur Fernex, le professeur Biélorusse Youri Bandajevsky , qui s’est battu pour la protection des enfants impactés par cette terrible catastrophe. Nous avions aussi manifesté pour sa libération. Le jour où il est venu à Bourret la salle du village était comble avec un repas goulasch servi à plus de 300 personnes, tout le monde avait mis la main à la pâte, paysans du coin y compris..

Le Professeur Fernex a toujours été présent auprès des malades, un homme instruit profondément honnête face au lobby nucléaire, un homme libre, merci Monsieur le Professeur pour tout ce que vous nous avez apporté.

Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille

Chantal L’HOIR

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Fernex

https://www.messages-pour-un-monde-meilleur.fr/people/fernex.php

Mot de l’association les enfants de Tchernobyl pour laquelle il a tant œuvré

Triste nouvelle: notre ami le Professeur Michel Fernex est décédé à l’âge de 92 ans. Avec son épouse, la regrettée Solange, il se battait contre les mensonges et déni des conséquences sanitaires de Tchernobyl. Il fut présent sur le terrain au Bélarus mais également dans les instances internationales (OMS, ONU,…) et diplomatiques lorsque Yuri Bandajevsky était prisonnier au Bélarus et pour la création de l’institut de radioprotection indépendant Belrad par Wladimir Nesterenko. Il est à l’origine de la fondation de l’association « Les Enfants de Tchernobyl Bélarus ».Nous avions fait un bout de chemin ensemble. Aujourd’hui les ENFANTS de TCHERNOBYL en France, Bélarus, Ukraine et Russie sont orphelins de Michel.En sa mémoire, voici l’une de ses dernières interviewes. Thierry et ses amislesenfantsdetchernobyl.fr

Le Professeur Michel Fernex s’est battu pour l’indépendance de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS – WHO en anglais) face à l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AEIA) dans le dossier des conséquences sanitaires des catastrophes nucléaires. Alors qu’il était pourtant un ancien membre du comité directeur sur les maladies tropicales au sein de l’Organisation mondiale de la Santé, il n’hésitait pas à manifester devant le siège de l’OMS à Genève.